Nouveau logement : Comment tester son éligibilité à la fibre optique ? 

La fibre optique, convoitée par beaucoup de ménages français, n’est malheureusement pas encore disponible partout. Une étape pour y avoir accès; c’est de vérifier cette disponibilité avec un test d’éligibilité fibre optique. Découvrez-en les principes et le processus pour savoir si vous avez droit à cette technologie d’accès à Internet.

Éligibilité fibre optique : qu’est-ce que c’est et comment faire ?


Il peut être difficile de comprendre les aspects techniques d’une technologie aussi récente que la fibre. Nous vous expliquons ce que signifie tester son éligibilité fibre optique et ce que vous devez faire concrètement pour la connaître. Alors, comment tester votre éligibilité à cette technologie ?


Pourquoi faire tester son éligibilité à la fibre optique ?


Ce qu’il faut comprendre, c’est que la fibre optique dépend d’installations technologiques physiques. Son déploiement en France implique des travaux, et ces derniers prennent du temps. Il est donc entièrement possible que le réseau fibre optique ne se soit pas étendu jusqu’à votre logement.

En effet, selon fibre-optique-eligibilite.fr c’est uniquement de votre situation géographique que dépend votre éligibilité. Si l’on imagine que vous ne choisissez pas votre nouveau logement en fonction de son éligibilité fibre optique, il peut néanmoins être intéressant de faire un test d’éligibilité plus tôt que tard lors de votre installation.

Connaître son éligibilité à la fibre vous indique donc si ou non les offres de box fibre vous sont disponibles à la souscription. Autre précision : les opérateurs de connexion Internet (Orange, Free, SFR et Bouygues) possèdent chacun leur propre réseau (bien qu’ils le partagent selon les zones géographiques).

Ainsi, vérifier votre éligibilité fibre, cela peut aussi vous aider à faire votre choix d’offre box, puisqu’il est possible que seuls certains opérateurs proposent leur réseau fibre chez vous. À titre indicatif, Orange possède le réseau fibre le plus étendu, mais celui de Free propose les meilleures puissances et donc vitesses de débit ascendant et descendant.

Enfin, sachez que si vous habitez dans une zone urbaine densément peuplée, il y a de fortes chances que vous soyez éligible à la fibre d’au moins un opérateur. Mais faites le test dans le doute !


Comment tester son éligibilité fibre et que faire avec une réponse négative ?


Concrètement, il suffit pour tester votre éligibilité à la fibre de vous munir de votre nouvelle adresse. C’est en effet le seul critère pris en compte pour déterminer votre accès ou non à la connexion fibre.

Adresse en tête, vous avez deux options pour vérifier votre éligibilité. D’abord, vous pouvez passer par le site web d’un opérateur en particulier (Orange, Free, SFR, ou Bouygues), ce qui vous indiquera uniquement votre éligibilité au réseau fibre de l’opérateur en question.

L’autre option vous donnera un aperçu plus complet de vos choix en termes de fibre : il s’agit du site de l’Arcep, depuis lequel vous pouvez par ailleurs aussi consulter des cartes de déploiement de la fibre optique (et d’autres technologies).


Si la réponse au test d’éligibilité est positive, vous pouvez vous intéresser (si cela vous convient!) aux offres de box Internet fibre. Sinon, fibre-optique-eligibilite.fr rappelle que vous avez bien entendu des options alternatives, à savoir principalement l’ADSL.

L’ADSL est moins puissante que la fibre (elle propose du haut débit et non du très haut débit), mais est disponible sur 98% du territoire français. Vous avez donc de fortes chances d’y avoir accès. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous habitez en “zone blanche “peu peuplée - dans ce cas-là, vous aurez en revanche accès à des offres à connexion 4G.


Les autres démarches pour assurer la connexion Internet dans votre nouveau logement


Si l’on part du principe que vous êtes éligible à la fibre, que faut-il faire ensuite ? Nous vous présentons rapidement les dernières étapes à suivre.

D’abord, il faut bien sûr choisir une offre de box Internet fibre optique. Il y a divers critères à prendre en compte pour cela : le tarif (attention, il peut changer au bout d’un an d’abonnement), le contenu de l’offre, le débit théorique promis par l’opérateur, etc.

Pour ne pas vous disperser, vous pouvez vous aider d’un comparateur de prix : cet outil en ligne vous aidera à faire votre choix entre le panel d’offres disponibles sur le marché.

Enfin, une fois l’offre choisie, il faut dans le cadre de la fibre optique faire installer celle-ci chez vous. Une installation fibre implique tout simplement de faire appel à votre opérateur - ses techniciens viendront chez vous pour relier la prise murale optique de votre logement au réseau fibre le plus proche via un câble optique.

Si vous n’avez rien à faire vous-même, prenez tout de même un peu d’avance sur les processus, surtout si vous voulez avoir accès à Internet en arrivant dans votre nouveau logement.

Pour plus d’information concernant les déploiements de technologies de télécommunication en France, voici le site de l’Arcep qui recense toutes ces évolutions.


Retour en haut